Tequila's Secrets

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Résultats de votre recherche de Londres, J.

mercredi 09 janvier 2013

The Hunger Games

J'ai beaucoup aimé ce film, au point finalement de lire la trilogie dans la foulée. C'est vrai, après tout, pourquoi attendre les prochains films quand on peut connaître tout de suite la fin de l'histoire?

L'histoire, c'est celle de Katniss, une jeune fille de 16 ans qui est tirée au sort pour prendre part au Hunger Games, un jeu de télé-réalité auquel participent 23 autres tributs... et dont le gagnant est le dernier à rester en vie. Ce jeu est organisé chaque année par le Capitole, qui garde ainsi la main mise sur les 12 districts... réduits pratiquement à l'esclavage depuis qu'ils ont perdu la guerre.



Je ne saurai expliquer pourquoi, mais le personnage de Katniss m'a beaucoup plu, et j'ai suivi ses aventures avec plaisir, malgré leur violence, et malgré que les livres soient considérés comme de la littérature pour adolescents... Si le film vous plait, lisez les livres dans la foulée :)



Pour l'anecdote, je suis tombée à Londres sur une Barbie à l'effigie de Katniss; je ne sais pas s'il faut en déduire que les jeunes filles d'aujourd'hui jouent tardivement à la poupée ou si l'audience du film/des livres est beaucoup plus jeune que je ne l'aurais imaginé...

Barbie Katniss Hunger Games

lundi 31 décembre 2012

Bonne année 2013!

Je m'aperçois que cela fait plus d'un mois que je suis silencieuse... Si je ne recommence pas à écrire maintenant, à quelle meilleure occasion le ferai-je?!

IMG_4061_NYNY from Excalibur bedroom

2012 fut une année de merveilleux voyages... en couple (Las Vegas), en famille (l'Alpe d'Huez, Londres) et seule (Chili)...

Alpe d'Huez

C'est également en 2012 que nous avons décidé de scolariser les enfants en ville plutôt qu'au village... 25-30 minutes de route 2 fois/jour, mais une école plus dynamique, des classes moins chargées, et des enfants qui apprennent plus et mieux.

IMG_8631

2012 se termine malheureusement sur l'hospitalisation de mes parents en décembre... Alors des voeux tout particuliers à eux deux pour une meilleure santé en 2013...

IMG_7372

IMG_7356

Bonne Année à tous, pour ma part, je n'ai pas à chercher loin ma première résolution: poster à nouveau régulièrement sur ce blog! :)

jeudi 22 novembre 2012

Vrac de la Toussaint 2012

Une semaine à Londres, 3 jours à Lille, 2 jours de stage de judo, 1 invitation chez une copine pour Pitchoun #2 (elle habite maintenant à 1 heure de route...), 1 fête d'anniversaire chez Ouistiti (10 enfants) et 1 compétition de judo (Or pour le petit, Argent pour le grand). On a guère eu le temps de souffler et il fallait déjà reprendre l'école...

samedi 17 novembre 2012

Championnats de France de Natation

Vu le plaisir que nous avions pris à regarder les épreuves de natation pendant les JO de Londres, nous étions hier soir à l'une des soirées des championnats de France qui se déroulaient cette année à Angers... La première que nous reconnaissons, c'est Camille Muffat, qui s'impose au 800m nage libre... et Coralie Balmy à la 3ème place!

Championnat de France de Natation à Angers (novembre 2012)

Championnat de France de Natation à Angers (novembre 2012)

Championnat de France de Natation à Angers (novembre 2012)

Tiens, c'est Alain Bernard qui fait les interviews à la sortie de l'eau, là-bas, sur le bord du bassin...

Championnat de France de Natation à Angers (novembre 2012)

100m nage libre homme... Amaury Leveaux à la ligne 3, Yannick Agnel à la 5 et Grégory Mallet! Yannick s'impose, Grégory est 4ème, Amaury... dernier.

Championnat de France de Natation à Angers (novembre 2012)

Championnat de France de Natation à Angers (novembre 2012)

Championnat de France de Natation à Angers (novembre 2012)

Entre les séries, nous avons une vue imprenable sur les nageurs juste devant nous!

Championnat de France de Natation à Angers (novembre 2012)

Championnat de France de Natation à Angers (novembre 2012)

C'est ensuite Laure Manaudou qui gagne le 100m 4 nages...

Championnat de France de Natation à Angers (novembre 2012)

La dernière course est un autre 800 nage libre messieurs (32 longueurs!), et du coup nous avons aussi droit au podium de Yannick du matin! Il a battu le record d'Europe du 800m nage libre en 7mn 29s, 11 secondes d'avance sur le suivant :)

Championnat de France de Natation à Angers (novembre 2012)

Championnat de France de Natation à Angers (novembre 2012)

C'est déjà fini, nous traînons pour descendre des gradins, et nous traînons également dehors avec espoir de voir les nageurs de près à leur sortie de la piscine! Pitchoun #2, stylo et programme à la main, se faufile entre les jambes pour demander des autographes, super motivé. Il n'est pas petit pour ses 8 ans, mais il semble minuscule à côté d'Amaury Leveaux! Pitchoun #2 est revenu avec les signatures d'Amaury, Yannick, Gregory et Ophélie-Cyrielle Étienne (médaillée de bronze à Londres pour le relais 4x200m nage libre). Un grand merci à eux d'avoir joué le jeu et signé des autographes, malgré, j'imagine, la faim et la fatigue!

Autographes

Pour résumer, on est super contents de les avoir vus nager "pour de vrai", dans une piscine à taille humaine qui permettait de bien profiter du spectacle!

mardi 06 novembre 2012

Londres, J8: Winston Churchill War Rooms & voyage retour

Après un dernier copieux petit déjeuner (et un énième mini pot de marmelade d'orange ramené en contrebande dans notre chambre), nous fermons les valises et les déposons à la bagagerie.

Notre Eurostar part à 12h57, nous aurons tout juste le temps de retourner à Westminster pour visiter les Churchill War Rooms - les salles souterraines d'où Churchill a dirigé la participation anglaise à la seconde guerre mondiale.

L'ensemble est plutôt intéressant, avec également une exposition consacrée à Churchill.



Retour à l'hôtel au pas de course, et direction St Pancras, au pas de course également.

Nous avons tout juste le temps dans la gare d'acheter un pique nique, et débouchons sur le quai avec seulement 10 minutes d'avance.

Direction Calais, puis Lille, où nous descendons pour une escale de quelques jours avant notre retour dans l'ouest!

Statistiques de la journée: 8,44 kilomètres parcourus, 23 étages montés.

lundi 05 novembre 2012

Londres, J7: Natural History Museum, Patinoire & British Museum

Nous filons en début de matinée vers le Musée d'histoire naturelle... où il faut déjà faire la queue pour entrer! Comme d'autres grands musées, l'entrée est gratuite, ce qui explique sans doute en partie l'affluence... L'architecture est un magnifique exemple d'architecture victorienne, tout à fait dans mes goûts!

IMG_8854

IMG_8857

IMG_8851

IMG_8852

A l'intérieur, le souci du détail est extraordinaire, depuis les animaux sculptés absolument partout aux plafonds à caissons ornés de spécimens végétaux...

IMG_8893

IMG_8899

IMG_8902

IMG_8861

IMG_8896

Nous faisons à nouveau la queue quelques minutes pour entrer dans la galerie des dinosaures, plutôt décevante, il faut dire que notre référence en musées d'histoire naturelle est celui de New York, certainement l'un des plus beaux au monde!

IMG_8859

IMG_8863

IMG_8869

IMG_8872

IMG_8875

IMG_8879

IMG_8885

Nous passons ensuite rapidement dans les salles consacrées à la faune, mais prenons notre temps dans le hall consacré aux minéraux. Nous cherchons dans l'index pyrite et marcassite, et admirons les nombreuses météorites... ainsi que les pierres précieuses présentées dans The Vault.



Après un passage dans la boutique, il est déjà temps d'aller déjeuner dehors - ce sera à la baraque à frites (enfin, chips) de la patinoire!

Nous chaussons ensuite les patins pour 50 minutes de glisse - et de chutes pour les petiots. Pitchoun #2 se casse joyeusement la figure un paquet de fois... comme à son habitude, il n'a aucune appréhension et fonce sur la glace. Pitchoun #1 est plus modéré, et nous montre ses talents récemment acquis à l'école. Il ne chute pas, lui, il fait des figures -dont certaines se terminent par terre, mais ça n'a rien à voir avec une chute! L'Homme s'en sort plutôt bien, quant à moi, je rate une chute de très très près :)

IMG_3365

Nous sommes contents de remettre nos chaussures et de retrouver un sol stable -enfin, surtout les Grands!

Direction le British Museum! Nous commençons par les collections de momies Égyptiennes, avant d'écumer l'Europe au Moyen Age, les Romains, les Grecs, les Etrusques...

IMG_8950

IMG_8947

... et nous débouchons sur The Great Court, une incroyable cour intérieure où nous prenons le goûter.

IMG_8942

IMG_8944

Nous reprenons la route, et tombons finalement sur ce que nous sommes venus voir, la pierre de Rosette de Champollion!

IMG_8945

Un petit tour dans les immenses salles du Parthénon, et retour dans la cour intérieure, où un attroupement attire notre regard. Dans quelques minutes, une démonstration de combat de rue à l'épée au temps de Shakespeare va avoir lieu, et ce serait quand même dommage de rater cela!

IMG_8961

Nous repartons à pied via Oxford Street, où nous nous arrêtons pour dîner dans un... McDo (oui, encore, à £12 pour 4, c'est bien la seule enseigne qui soit bon marché - la baraque à frites du déjeuner nous a coûté £23!).

Nous sautons dans un métro à Oxford Circus, non sans nous être arrêtés dans un magasin de souvenirs pour acheter deux épais sweat-shirts aux petiots...

Il nous reste encore à faire les valises avant d'aller au lit, notre semaine de vacances à Londres est -presque- terminée!

Statistiques de la journée: 10,23 kms parcourus, 26 étages montés!

dimanche 04 novembre 2012

Londres, J6: Buckingham Palace, Science Museum & Harrod's

Nous commençons la journée en prenant le métro jusqu'à Trafalgar Square, en vue de marcher jusqu'à Buckingham Palace.

IMG_8658

Nous descendons Whitehall, et dans la rue, nous croisons calèche et policiers à cheval...

IMG_8660

IMG_8662

IMG_8664

Avant de passer devant Horse Guards Arch où se trouvent... des gardes à cheval!

IMG_8667

Le 10 Downing Street n'est pas accessible, l'accès de la rue elle-même est interdit au public!

IMG_8670

Nous pressons le pas le long de St James Park, où gambadent les écureuils, mais en arrivant à Buckingham Palace, surprise, il y a beaucoup plus de monde que ce à quoi nous nous attendions! En fait, s'il faut en croire les rumeurs qui courent dans la foule, la Reine elle-même serait sortie quelques heures (minutes?) plus tôt...

IMG_8675

Nous nous trouvons une place le long des barricades, et nous attendons. Un premier régiment passe...

IMG_8682

puis un second...

IMG_8689

IMG_8691

IMG_8694

et enfin un troisième, sans doute la relève de la garde à cheval, pour laquelle nous étions venus...

IMG_8700

IMG_8702

La foule ne bouge pas, mais le froid commence à nous gagner et nous prenons la direction des Royal Mews pour y admirer les carrosses royaux. Las, les Mews sont fermés à cause de la visite d'état du Président Indonésien. P'têt bien que la Reine est vraiment sortie, après tout. Tant pis, nous nous rabattons sur le magasin qui est ouvert, lui!

IMG_8707

Retour devant Buckingham Palace, maintenant presque désert!

IMG_8708

IMG_8717

IMG_8719

Nous repartons à Trafalgar Square via The Mall et nous arrêtons en chemin devant le mémorial dédié à Georges VI (superbement mis en scène dans Le Discours d'un Roi) et à son épouse, les parents de l'actuelle Reine Elizabeth II.

IMG_8721

IMG_8722

IMG_8724

Nous déjeunons au McDo avant de prendre un métro direction le Musée des Sciences!

Sur place, nous commençons notre visite par le hall consacré au spatial, où se trouvent notamment un V2 et le 5ème et dernier lanceur britannique Black Arrow construit.



Nous visitons également les halls consacrés à l'aviation, au temps, à l'informatique, aux mathématiques, à l'agriculture... avec plus ou moins d'intérêt pour les uns ou les autres ;)

IMG_8759

IMG_8763

IMG_8783



Les petiots frétillent devant un traité d'alchimie écrit par Nicholas Flamel, qui est le découvreur de la pierre philosophale dans le premier tome d'Harry Potter!

-Alors c'est vrai, elle existe? demandent-ils en coeur!

IMG_8812

La visite se termine évidemment par la boutique, très intéressante et avec beaucoup d'idées cadeaux... tant pour les petits que les grands ;)

En sortant du Science Museum, nous passons devant la patinoire du Natural History Museum, qui vient d'ouvrir... Les petiots réclament immédiatement pour y faire un tour, cela tombe bien, j'ai réservé un créneau demain en début d'après midi...

IMG_8832

Nous déjeunons dans une pizzéria du coin avant d'aller faire un tour chez Harrod's... à l'origine surtout pour jeter un coup d'oeil sur le mémorial consacré à Diana et Dodi Al-Fayed, mais nous faisons finalement une belle promenade à l'intérieur du magasin.

IMG_8833

IMG_8838

IMG_8847

IMG_8836

IMG_8837

IMG_8840

IMG_8844

Retour tardif à l'hôtel pour une nuit de sommeil bien méritée!

Statistiques de la journée: 14,24 kilomètres parcourus, 34 étages montés.

This is...

This is London & This Is The Way To The Moon, de Miroslav Sasek.

J'ai trouvé ces deux livres à Londres... Les illustrations sont superbes et les textes sont bien écrits, avec une pointe d'humour!

Nous avons acheté le premier (édité pour la première fois en 1959) dans le magasin de Buckingham Palace, le second (édité pour la première fois en 1963) dans celui du Science Museum, mais ils sont évidemment disponibles sur Amazon! Je vous les recommande, que ce soit pour un enfant, ou un grand :)

jeudi 01 novembre 2012

Londres, J5: Harry Potter, Regent Street & Rainforest Café

... Et pour l'instant, au lieu de vous raconter la journée par le menu, je vous laisse regarder les photos prises au Warner Bros Studio Tour, où se trouvent les décors des films Harry Potter!

mardi 30 octobre 2012

Londres, J4: de Big Ben à la Tour de Londres

Copieux petit-déjeuner (on ne s'en lasse pas) avant d'aller en métro jusqu'à la station Westminster...

IMG_8077

Nous commençons notre journée en marchant autour du parlement, jusqu'à Lambeth Bridge...

IMG_8078

IMG_8083

IMG_8086

... sur lequel nous traversons la Tamise avant de retourner vers le Westminster Bridge. Quel belle perspective sur le parlement, Big Ben et la Tour Victoria!

IMG_8090

IMG_8099

IMG_8106

IMG_8107

IMG_8108

IMG_8113

Nous marchons jusqu'au London Eye, où la file de touristes qui attendent d'embarquer est impressionnante, le prix est pourtant dissuasif! Nous attendons une première fois pour acheter des tickets, avant d'aller voir un film en 4D sur la grande roue... et de faire la queue une seconde fois pour monter à bord.

Le ticket ne donne droit qu'à un tour de grande roue, mais qui dure environ une demi-heure... Le soleil est toujours présent, et la vue est magnifique!

IMG_8125

IMG_8126

IMG_8137

Mine de rien, 135m, c'est quand même super haut!

IMG_8144

IMG_8152

IMG_8155

IMG_8162

Nous déjeunons au McDo tout proche au milieu des pigeons et des mouettes, qui s'inviteraient bien dans l'assiette!

IMG_8169

Retour ensuite sur la rive nord de la Tamise pour une rapide visite de l'Abbaye de Westminster... où nous reconnaissons le décor du mariage de William et Kate, suivi à la télévision... Nous y retrouvons également les tombes de Darwin et de Newton!

J'explique à Pitchoun #2 que les personnes qui le souhaitent peuvent allumer un cierge et laisser sur une petite carte une intention de prière... qui sera dite pour eux. Réponse du tac au tac de l'intéressé:

- Si je leur demande de prier pour que les dinosaures existent à nouveau, ça va marcher?
- Tu sais, souvent les gens prient pour que, par exemple, quelqu'un de malade qu'ils aiment bien aille mieux... tu comprends?
- Oui... mais est-ce que ça marche?


IMG_8179

Direction les Quais et embarquement dans un bateau mouche à destination du Tower Bridge...

IMG_8182

IMG_8196

IMG_8224

IMG_8206

IMG_8217

IMG_8213

De là, nous allons visiter la Tour de Londres... Les joyaux de la couronne seront notre première étape, et même si nous avons vu quelques énormes pierres sur les couronnes et les sceptres présentés, nous sommes un peu déçus. L'attente est longue, et les objets exposés sont surtout ceux utilisés lors des couronnements/cérémonies religieuses... Je m'attendais à voir également des parures moins formelles!

IMG_8228

IMG_8231

Seconde étape, les instruments de torture, mais là encore, nous ressortons plutôt déçus - il n'y en a que trois de présentés. Pfff. Il semblerait que le royaume britannique n'ait jamais aimé torturer ses sujets...

Il est 17h30, temps de reprendre le métro vers l'hôtel après une autre bonne journée de marche! Dernier détour par le Marks & Spencer situé entre la station de métro et l'hôtel pour acheter le pique nique du soir et jeter un oeil sur les décorations d'Halloween...

Statistiques de la journée: 9,84 kilomètres parcourus, 15 étages gravis.

lundi 29 octobre 2012

Londres, J3: de St Paul au Tower Bridge

Après un autre copieux petit-déjeuner, nous prenons le métro direction Temple. Nous avons l’intention de jeter un coup d’œil à l’intérieur d’Australia House qui a servi de décor pour Gringott’s, la banque de Harry Potter, mais visiblement le Consulat Australien n’accueille pas favorablement les visiteurs.

Tant pis, direction Temple Church!

En chemin, l’architecture de la cour royale de justice attire nos regards…

IMG_7916

IMG_7920

IMG_7921

Sans même visiter l’intérieur de l’église, l’idée d’un trésor des templiers soulève soudain un vif intérêt des petiots!

IMG_7925

IMG_7929

Nous descendons vers la Tamise pour une promenade sur les quais…

IMG_7930

IMG_7933

IMG_7936

IMG_7937

IMG_7938

IMG_7940

IMG_7941

IMG_7942

Avant de remonter vers la Cathédrale St Paul, évidemment impressionnante.

IMG_7943

IMG_7945

IMG_7948

Mais nous sommes surtout venus pour la vue ! Première étape à la Galerie des Murmures, à 30 mètres de hauteur dans le dôme de la cathédrale.

IMG_7952

Seconde étape à 53 mètres, à la Galerie de Pierre, dont nous faisons lentement le tour. La lumière est magnifique, le soleil de la matinée est en train de faire place à un front nuageux que je trouve très beau, même s’il va sûrement nous arroser à un moment ou à un autre!

IMG_7955

IMG_7960

IMG_7962

IMG_7964

IMG_7967

IMG_7968

IMG_7974

IMG_7984

IMG_7988

Troisième étape à 85 mètres, la Galerie Doré, où deux personnes ont à peine la place de se croiser!

IMG_8000

IMG_8003

IMG_8005

IMG_8010

IMG_8018

Une fois redescendus, un dernier regard sur St Paul...

IMG_8022

Et direction le Millenium Bridge, la passerelle piétonne qui enjambe la Tamise…

IMG_8023

IMG_8025

Avant de continuer notre promenade sur les quais, cette fois-ci côté sud de la Tamise.

IMG_8037

Nous déjeunons dans un Pizza Express… nos pizzas sont délicieuses, mention spéciale au menu enfant qui comprend entrée, plat, dessert et chocolat chaud ! Direction le London Bridge, avec en chemin quantité de lieux qui attire nos regards !

Sous le pont, le London Bridge Experience, une attraction qui retrace l’historique du pont via des saynètes de plus ou moins bon goût (la maquette de départ est super intéressante, ceci dit !)… et qui vous emmène ensuite explorer vos peurs dans un parcours à base d’araignées, de clowns, d’hôpital psychiatrique, de cimetières, de salles d’opérations, de produits toxiques et de démembrement (entre autres). Le tout n’étant conseillé qu’à partir de 11 ans, nous prenons l’option family-friendly, les acteurs nous fichent la paix, et un ange gardien nous ouvre la voie muni d’une lumière. Je dois avouer que j’étais quand même bien contente d’en arriver au bout ;)

Nous continuons notre promenade, il s’est malheureusement mis à pleuvoir, donc pas de photos. Nous passons devant le HMS Belfast, le Shard –qui sera semble t-il le plus haut bâtiment d’Europe- et le City Hall –surnommé Armadillo par les londoniens- à l’architecture… étonnante.

Nous finirons par courir sur le Tower Bridge pour arriver préciser 4 minutes avant la fermeture de la billetterie!

Du haut de la galerie entre les deux tours, la vue est imprenable, mais malheureusement orientée côté est…

IMG_8043

IMG_8044

IMG_8045

IMG_8049

Nous visiterons également la salle des machines, la mécanique est impressionnante!

IMG_8056

IMG_8058

18 heures, nous traversons le pont direction la Tour de Londres…

IMG_8053

IMG_8063

IMG_8067

Avant de reprendre le métro direction le Hard Rock Café où j’ai bien envie de fêter mon anniversaire, il y a une trotte à faire puisqu’il est situé près de Hyde Park Corner. On nous annonce 1 heure d’attente en arrivant (pas moyen de réserver) et nous descendons passer le temps au bar, débordé. Malheureusement, lorsque l’on nous appelle, c’est pour dire qu’ils ont un problème de gaz… et ne peuvent plus cuisiner. Raté.

Re-métro direction Piccadilly Circus, nous dînerons au McDonalds. Les petiots sont ravis, et finalement c’est bien ça qui compte!

Statistiques de la journée: 13,84 kilomètres parcourus, 61 étages gravis.

dimanche 28 octobre 2012

Londres, J2: Camdem Market, London Zoo & Baker Street

Décalage horaire oblige (!), je me réveille à 5h45. Pfff. A 7h30 heure locale tout le monde est debout, douché, habillé. Direction le petit déjeuner, ultra copieux. Bacon, pommes de terre, œufs, charcuterie, fromage, fruits frais, viennoiseries… tout fait envie et comme toujours, le premier jour on a envie de tout tenter!

Il est dimanche, le temps est couvert mais pas à la pluie, direction Camden et ses célèbres marchés. Nous prenons un premier bus jusque Marble Arch, cherchons un moment un arrêt pour la ligne 274, et quand finalement nous en trouvons un, nous montons dans le bus sans nous poser plus de questions… pour en descendre une station plus tard, au terminus, ce n’était pas le bon sens. Mmmm.

Nous longions Hyde Park, nous en profitons donc pour faire un tour à l’intérieur où nous verrons quelques chevaux, mais une grande majorité de joggers. Pour moi qui ait lu pas mal de classiques anglais, les allées –notamment cavalières- de Hyde Park sont légendaires!

IMG_7720

IMG_7721

IMG_7724

IMG_7730

Embarquement dans un autre bus 274, dans le bon sens cette fois ! Camden Market est un assemblage hétéroclite de boutiques vintage, de magasins pour touristes et d’échoppes en tous genres… tatoueur, costumes, breloques, chaussures affriolantes, boucles de ceinture à faire se pâmer Howard (comprenne qui pourra)…

IMG_7734

IMG_7737

IMG_7751

IMG_7754

IMG_7755

Plus loin, Camdem Locks nous transporte en Asie par ses odeurs et ses perspectives!

IMG_7744

Nous cherchons un moment le restaurant repéré dans le Lonely Planet, mais en vain. Tant pis, nous mangerons plus tard… Retour au bus 274 et direction le Zoo de Londres!

Nous venons là surtout pour admirer la Reptile House puisqu’une scène du premier film Harry Potter y a été tournée ! Les deux portes extérieures sont bien reconnaissables…

IMG_7810

… mais l’intérieur a du être bien modifié en post-production. Ceci dit, la barrière devant les habitats est caractéristique, et nous trouvons 3 pythons de belle taille qui sont de bons candidats à la libération!

IMG_7761

Ah, et ils ont un basilic, aussi…

IMG_7760

Puisque nous sommes au Zoo, direction les dragons de Komodo – ce sera la première fois que nous en voyons.

IMG_7765

IMG_7767

C’est largement l’heure de déjeuner, et ça fait du bien de se poser en dehors du froid relativement mordant aujourd’hui!

Ailleurs dans le Zoo, les insectes, et surtout les araignées plaisent beaucoup aux petiots…

IMG_7781

IMG_7782

(Non, pas de photo des araignées, d'ailleurs, je n'en ai même pas vu...)

Nous passons également un bon moment devant les loutres. Nous tombons tout juste à l’heure du repas et c’est heureux, parce que sitôt viande et carottes terminées, toute la petite troupe file se recoucher ;)

IMG_7791

IMG_7794

IMG_7800

IMG_7806

Re-bus 274 direction Baker Street pour un passage obligé au 221B et au « Musée de Sherlock Holmes », qui est plutôt une bonne surprise.

IMG_7829

Certes Sherlock n’a jamais existé et certes le 221B est en fait le 239 de la rue… mais c’est plutôt bien fait. L’intérieur colle avec mes souvenirs des bouquins, la chambre de Holmes, celle de Watson, celle de Mme Hudson, le salon et ses deux fauteuils, les artefacts en tout genre, le feu dans les cheminées, les chandelles qui brûlent sur les meubles… l’ambiance est très réussie.

IMG_7860

IMG_7862

IMG_7864

Au dernier étage, des mannequins de cire qui figurent les protagonistes des affaires les plus célèbres de Sherlock Holmes… c’est glaçant à souhait. Il y a même la tête empaillée du chien des Baskerville!

IMG_7883

IMG_7891

IMG_7893

La boutique attenante est charmante également…

IMG_7828

IMG_7839

Juste à côté, une autre boutique, entièrement consacrée aux Beatles…

IMG_7833

IMG_7834

Alors que nous nous dirigeons vers la station de métro Baker Street, un fiacre passe… La voiture est superbe, les chevaux aussi. Ils connaissent visiblement le code de la route, arrêtés à un feu rouge, ils redémarrent lorsque le feu passe vert avant même que leur cocher ne leur en donne l’ordre!

IMG_7899

Retour à l’hôtel et direction la piscine… qui sans être immense permet quand même d’aligner quelques longueurs!

Nous ne sortons finalement dîner que passé 20 heures, et le petit restau repéré la veille est déjà fermé! Zut, nous mangerons donc au Sports Bar de l'hôtel, où après une attente interminable -certes, au rythme des touchdowns du match de NFL et des buts du match de foot- nous mangerons finalement très bien!

Statistiques de la journée fournies par mon podomètre : 11,19 kilomètres, 17 étages.

Londres, J1: St Pancras & King's Cross

Départ de la maison à 7h15 du matin pour attraper, sans soucis, notre train de 8h05… Le TGV est direct jusqu’à Montparnasse, et nous verrons le soleil se lever en arrière plan des éoliennes. Métro jusqu’à la Gare de ch’Nord où nous passons la sécurité, la douane française et la douane anglaise avant d’aller patienter en salle d’embarquement.

Notre Eurostar est à 11h43… Je comprends pourquoi le déjeuner est distribué en première classe quand je vois la file d’attente au wagon bar où se trouve une seule employée. Tant pis, on le saura pour le retour, mieux vaut acheter son déjeuner AVANT de monter dans le train.

Arrivés à Londres, nous sommes surpris par la beauté et la propreté de la gare St Pancras. Quel contraste avec les gares parisiennes ! Parquet en bois, lumière douce, personnel souriant…

Notre premier arrêt sera pour acheter une Travel Card qui nous permettra de prendre les bus et le métro sans compter. Pour les enfants, c’est gratuit jusqu’à 11 ans ! Là encore le gars au guichet est fort aimable et ne me laisse pas repartir sans s’être assuré que je sais quelle ligne prendre pour aller à l’hôtel.

IMG_7674

Notre hôtel est situé dans le quartier libanais, juste sur la station de métro Edgware Road. Je dois avouer que je suis impatiente de voir la chambre, les recommandations en ligne étaient positives, mais notaient une grande différence entre les différentes ailes de l’hôtel… et la Tour. Coup de chance, nous sommes au 12ème étage, avec une vue dégagée et une fenêtre qui occupe tout le mur extérieur. Quelle vue !

Nous ressortons pour aller récupérer à Charring Cross road nos pass pour les attractions londoniennes. Manque de chance, la ligne directe qui part de l’hôtel jusqu’à la station Charring Cross est fermée pour la journée. Du coup, nous avons deux changements et un peu de marche en perspective !

IMG_7667

Il tombe quelques gouttes, le plan de la ville reste au fond de la poche et nous faisons un détour impromptu par Trafalgar Square en allant de Charring Cross Station à Charring Cross Road (!) Pass récupérés, nous marchons un moment dans les environs, sans trouver néanmoins la boutique utilisée pour l’entrée de Diagon Alley dans le premier film Harry Potter.

Difficile de s’habituer au fait que les voitures roulent à gauche… heureusement, sans doute lassés de ramasser les touristes sous les roues des voitures, les londoniens ont opté pour une signalisation au sol qui indique « look left » ou « look right » sur le trottoir devant chaque passage piéton !

IMG_7688

Directions King’s Cross Station, où nous trouvons sans peine la voie 9 ¾…

IMG_7681

Et prenons le temps de chercher l’endroit où ont été tournées les séquences avec le Hogwarts Express, et notamment le mur à travers duquel il faut passer pour aller sur la voie 9 ¾.

IMG_7683

Comme St Pancras, la gare de King’s Cross est claire, propre et spacieuse!

IMG_7677

Direction l’extérieur pour admirer St Pancras, d’où décolle une certaine Ford Anglia dans le second tome des aventures de Harry Potter.

IMG_7691

IMG_7693

Nous sautons dans un double-decker qui va vaguement dans la direction de l’hôtel, coup de chance, les places de l’étage, tout devant, sont disponibles. Du coup, vue imprenable sur Oxford Street et Regent Street, absolument noires de monde !

IMG_7705

Nous sommes impressionnés par la quantité de bus qui croisent dans les rues… Il n’est pas rare que nous en ayons 5 ou 6 dans notre champ de vision au même moment, je crois qu’il y a encore un sacré boulot à faire en France avant que les transports en commun deviennent le mode de transport #1 !

IMG_7707

Un peu de marche jusqu’à l’hôtel, nous en profitons pour repérer les restaurants du quartier… L’air est parfumé par les narguilés qui fument abondamment sur les terrasses !

Retour à la chambre avant de sortir dîner… au McDonalds, qui a le mérite d’offrir le WiFi gratuit !

Détour par le supermarché voisin pour acheter quelques produits locaux avant de rentrer …

IMG_7711

Et au lit ! Nous avons pris une heure de décalage horaire en venant, nous en pendrons une seconde cette nuit, demain à 8 heures il sera en fait 6 heures à Paris. Enfin, non, puisque la France se décale aussi d’une heure cette nuit. 7 heures, donc !

IMG_7716

Statistiques de la journée fournies par mon podomètre électronique… 10,45 kilomètres, 26 étages.

lundi 30 juillet 2012

Harry Potter (lectures enfantines, suite!)

Il avait fallut tout l'été dernier pour que Pitchoun #1 lise Harry Potter à l'École des Sorciers.... Souvenez-vous, nous avions plongé les enfants tôt dans la saga (dés fin 2010!) pour qu'ils profitent au maximum de nos visites au Wizarding World of Harry Potter à Orlando!

Cette année, c'est au tour de Pitchoun #2 de se lancer, et il dévore le premier tome tellement vite que je l'autorise à lire le second, Harry Potter et la Chambre des Secrets, dans la foulée.

11 jours pour lire 2 volumes d'Harry Potter à 7 ans et demi, franchement je trouve ça plutôt pas mal, d'autant qu'il a visiblement à peu près tout compris, à part quelques finesses qui se sont éclaircies après discussion... Malgré la chaleur des derniers jours, il a beaucoup lu avec cravate Gryffondor autour du cou, cape sur le dos et baguette dans la poche :)

Du coup, sans doute un peu vexé par la rapidité avec laquelle son frère a dévoré le tome 2, Pitchoun #1 l'a lu en 3 jours du haut de ses neuf ans. Il a enfin saisi ce qu'est un page turner, au point de lire en voiture dés que nous faisions quelques kilomètres et à la lueur de la lampe de poche jusqu'à 11 heures du soir. Pour être complètement exhaustive, il a même lu allongé sur sa serviette pendant notre journée à la plage la semaine dernière, entre deux baignades et pêche au crabe... c'est dire!

Et moi? Je songe de plus en plus fort à aller visiter les studios dans lesquels les films Harry Potter ont été tournés, dans la banlieue de Londres, et goûter à nouveau à la Butterbeer... Je pourrais aussi vous dire que j'ai chargé les 7 volumes dans mon Kindle, mais relire tout ça, ce serait abuser, non?!

samedi 28 juillet 2012

Londres 2012

Presque malgré moi, je dois avouer que j'ai bien aimé la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques de Londres 2012... Je me souvenais avoir trouvé Sydney soporifique, et là franchement, j'y ai vu de belles choses.

Il y a eu l’impressionnante métaphore de la révolution industrielle et les forges dignes du Mordor de Tolkien (où fut forgé l'Anneau unique, hier soir, ils en forgèrent 5!).

Il y a eu le tableau réunissant les grands méchants de la littérature enfantine (Cruella, Voldemort, le chapelier fou, la reine de coeur...) balayés par Mary Poppins. Il tombait bien, nous essayions justement il y a quelques jours d'expliquer aux enfants ce qu'est la Culture Populaire!

Il y a eu Mister Bean, que je déteste et qui pour une fois m'a fait rire dans sa prestation lors de l'interprétation de Chariots of Fire de Vangelis par l'orchestre symphonique de Londres.

Il y a eu la musique pop et rock britannique, qui est toujours un plaisir pour les oreilles.

Il y a eu l'improbable scène pendant laquelle Daniel Craig, dans son rôle de James Bond, joue les gardes du corps de la Reine d'Angleterre et l'accompagne jusqu'au stade Olympique.

Il y a eu les 7 jeunes athlètes, futurs espoirs olympiques, qui ont allumé LA flamme ou plutôt 200 flammes représentant chaque délégation et réunies ensuite dans une seule... superbe.

En résumé, de l'auto-dérision, de l'humour, de la musique irrévérencieuse, de la culture populaire... pour un résultat bien loin d'une cérémonie guindée et protocolaire.

On me reproche souvent de préférer les cultures des pays anglo-saxons à la mienne, mais je n'ai même pas réussi à imaginer ce que la même démarche aurait donné en France...

vendredi 20 juillet 2012

Lectures enfantines & estivales

Virée au Furet du Nord la semaine dernière, considéré comme la plus grande librairie d'Europe... Nous n'y avons écumé qu'un étage, celui des romans pour enfants. Amazon a moult avantages, mais pas celui de pouvoir se balader dans les rayons! Notre but avoué était donc d'acheter quelques premiers tomes de séries afin de les découvrir... et si affinité d'acheter les suivants via internet. Nous sommes revenus plus chargés que prévu puisque nous avons eu le droit de choisir sur des présentoirs spécifiques 7 livres offerts par les éditeurs - encore une avantage de la librairie du coin vs. Amazon qui reste néanmoins légèrement moins cher.

Lectures enfantines estivales

Le Royaume de la Fantaisie, de Géronimo Stilton

Pitchoun #2 (7 ans et demi) a bien aimé son premier tome du livre Le Royaume de la Fantaisie de Geronimo Stilton. Les livres sont superbement illustrés, sans compter "qu'ils puent et qu'ils sentent bon", à savoir qu'en grattant certaines pages, des odeurs s'en dégagent. Le Dragon sent mauvais, contrairement à la sirène et aux fées, mais curieusement, le pied de troll a une odeur supportable. C'est l'histoire d'un rat, chevalier sans peur et sans reproche, qui doit aller sauver la reine des fées. Il paraît que c'est drôle et que ça fait un peu peur, aussi. Vu la vitesse à laquelle il l'a dévoré, c'est un véritable page-turner pour enfants.

Les P'tites Poules

Il avait lu et étudié en classe (CE1) quelques tomes de la série Les P'tites Poules, qu'ils l'ont inspiré pour écrire à son tour une série de livres... il a donc bien fallu acheter les deux tomes collector Les P'tites Poules : Album collector et Les P'tites Poules : Album collector 2, ainsi que les histoires qui ne figurent pas dans ces tomes: Les P'tites Poules : Pas de poules mouillées au poulailler ! et Coup de foudre au poulailler. Il paraît que c'est drôle, c'est un joyeux mélange de thèmes historiques et de discussions de basse-cour - en tous les cas, ça se lit très vite, très facilement. Etant à Lille on est tombés sur la version en dessin animée à la télévision, bref un univers accessible et des livres qui peuvent aussi être lus à des enfants plus jeunes par les parents.

100% Animaux

Nous connaissions déjà Jenifer Apprentie Vétérinaire, et même si c'est sans doute écrit plutôt pour les filles, Pitchoun #2 aime bien et a dévoré un paquet de tomes, trouvés d'occasion sur Amazon ou en vide-grenier. Seuls deux titres en rayon au Furet, nous avons donc emporté celui qui nous manquait, Jenifer apprentie vétérinaire : L'hiver de tous les dangers. Quelques soucis à la lecture dus au fait que la plupart des livres de cette collection 100% Animaux sont traduits de l'anglais et non adaptés - bref, les noms des villes et des protagonistes peuvent surprendre!

Plusieurs séries avec des héros différents mais récurrents dans cette collection 100% Animaux, comme Jessica et ses dauphins ou encore Cathy & James que les petiots vont découvrir dans Il faut retrouver Perle !

La Cabane Magique

Si cette collection se trouve dans tous les rayons enfants de tous les supermarchés de France, ce n'est pas par hasard... Il s'agit des aventures de deux enfants qui voyagent dans le temps et l'espace pour résoudre des énigmes, et le pitch plaît tout autant à mes deux lascars. D'un point de vue technique, les tomes deviennent de plus en plus gros au fur et à mesure des numéros, certains personnages deviennent récurrents, et les arcs narratifs s'étendent parfois sur plusieurs livres même si chaque tome a une fin. Les histoires sont intéressantes et permettent d'apprendre sans en avoir l'air et de se familiariser avec des moments d'Histoire ancienne ou plus récente. Le sujet me semble inépuisable... et ça fonctionne! A ma connaissance le dernier tome sorti est celui-ci La Cabane Magique, Tome 40 : Un cadeau extraordinaire et il nous manquait quelques autres!

Le Bus Magique

A peu près aussi populaire que La Cabane Magique, le Bus Magique se transforme à volonté en sous-marin miniature, vaisseau spatial, bateau, avion... et emporte les enfants d'une classe et leur maîtresse dans de nouvelles aventures à chaque tome. Le propos pédagogique est nettement moins dissimulé que dans la Cabane Magique, les thèmes sont sérieux - bref, c'est un peu moins divertissant à lire. Par contre, sur des sujets qui les passionnent, mes enfants sont très preneurs, le Bus Magique joint l'utile à l'agréable! Parmi leurs préférés: Le Bus Magique, Tome 2 : Objectif Mars, Le Bus Magique, Tome 18 : Coup de tonnerre !, ou encore Le Bus Magique, Tome 15 : Au pied des volcans.

Agatha Mistery

Agatha et son cousin Larry ont des ressources illimitées, accès à de supers gadgets et un majordome/garde du corps qui veille sur eux lorsqu'ils courent le monde pour résoudre des énigmes. Pitchoun #2 avait beaucoup aimé le tome 2 (offert par l'éditeur il y a quelques temps pour l'achat de deux autres livres de la Bibliothèque Rose) et qui se déroulait sur un chantier de fouilles en Egypte. Bref, on a acheté le tome 1, Agatha Mistery 01 - Le secret de la déesse. Les héros vivent à Londres et c'est très "British" dans le ton et l'esprit, avec des références intéressantes à la culture britannique (Dickens, Sherlock Holmes etc). Le petit plus: contrairement au Club des Cinq, la résolution des énigmes a le mérite d'être facilitée par des moyens modernes!

Le Club des Cinq

Malgré mon goût fervent pour cette collection dans ma jeunesse, j'étais assez réticente à l'idée de laisser les enfants les lire, les anciennes versions ayant mal vieilli sur certains sujets et les versions révisées faisant l'objet de nombreuses critiques sur la modernisation du style d'écriture. J'avais déjà évoqué le sujet . Ceci dit, Pitchoun #1 (9 ans) les dévore à une telle vitesse que je ne veux pas le couper dans son élan de lecture... Le premier de la collection, c'est Le Club des Cinq, Tome 1 : Le Club des Cinq et le trésor de l'île

mardi 26 juillet 2011

La Floride, épisode III, J1: Le Voyage

Parfois on s'inscrit en se disant que de toutes façons, l'on a aucune chance d'être sélectionné. Ceci dit, c'est comme le loto, au final, il y en a bien quelques uns qui gagnent. Pour le tweetup organisé par la NASA pour le dernier décollage d'une navette, celui de la mission STS-135, il y a eu 150 heureux élus sur 5500 postulants. Et après un p'tit passage par la #NASAWaitUp list, nous voilà à organiser un nouveau voyage en Floride en à peine 15 jours de temps. Location du camping car, billets d'avion, hôtel pour la première nuit et les trois dernières... sans parler du programme!

En recherchant les billets d'avion, nous tombons par hasard sur un combiné Nantes-Londres-Orlando, à peine plus cher qu'en passant par Paris, mais vu que nous économiserons péage, essence et coût de parking, sans compter les heures de trajet en moins... nous tentons le coup.

Premier vol via fly.be, donc. 45 minutes de retard au départ de Nantes, heureusement nous ne sommes pas pressés par le temps au niveau de la correspondance... la compagnie n'y est pour rien, c'est une grève à Gatwick qui est en cause! Billets vérifiés, nous descendons sur le tarmac, avec embarquement par une passerelle à l'ancienne, ça sent l'aventure!

Démarrage des moteurs, et hop, on décolle!

Dash 8-C400 Fly.be

A peine le temps de se payer un coca et de récupèrer de la monnaie anglaise (!) que nous descendons déjà...

Côtes anglaises

Dash 8-C400 Fly.be

Déjeuner à l'aéroport de Londres, avant d'embarquer dans notre 747 de Virgin Atlantic. Les grands examinent attentivement les hôtesses afin de vérifier qu'elles sont bien conformes à celles de la pub (il y a de l'idée), les petits se plongent dans le sac de voyage plein de goodies qui leur a été remis. Casquette, feutre multicouleurs, montre... et bouquin, en anglais. Zut. Second goodie bag, pour tous les passagers cette fois: une paire de chaussettes, un stylo, et un cache-yeux... Nous sommes gâtés!

747 Virgin Atlantic

Nous sommes assis au coeur du 747, malgré le fait que nous ayons demandé deux hublots... l'hôtesse nous ayant expliqué que de toutes façons l'avion est vide. Effectivement, une fois embarqués, tout le monde est assis dans la partie centrale de l'avion, personne à l'avant... Dés son message d'accueil, le commandant nous invite à prendre nos aises après le décollage, dés qu'il aura éteint le signal des ceintures. Il ne faudra pas nous le répéter deux fois, nous émigrons le plus à l'avant possible, et vu que nous ne serons pas rejoints par quantité d'autres passagers, nous nous étalons sur 4 rangées. L'Homme s'installe sur une rangée de 4, les petiots et moi prenons chacun un hublot et les sièges attenants. Le voyage est donc extrêmement confortable, d'autant plus que le vol est sans histoires. Les petiots promènent, jouent aux cartes, et Pitchoun #2 arrivera même à se perdre (ben oui, c'est quand même un 747!). Les grands s'autorisent une sieste. Le service est impeccable, c'est vrai qu'avec 100 passagers à bord, la charge de travail doit être plutôt confortable!

747 Virgin Atlantic

747 Virgin Atlantic

Plein d'enthousiasme, Pitchoun #2 (encore lui...) se cogne sur un hublot et perd une dent qui berloquait depuis longtemps... ça, c'est fait. Seul bémol, nous sommes obligés de reprendre nos places pour l’atterrissage... Les formalités douanières sont rapidement expédiées, la récupération des bagages également, et il ne nous reste plus qu'à passer un coup de fil à notre hôtel pour qu'ils nous envoient une navette...

Nous montons nos bagages dans la chambre, et nous redescendons illico à la piscine, dont l'eau dépasse allègrement les 30°C. Nous sommes levés depuis plus de 18 heures, il fait 35°C, la baignade est un délice.

En guise de dîner, nous nous faisons livrer une pizza dans la chambre... demain il faudra se lever tôt, une navette doit nous emmener à 7H45 à l'agence de location du camping-car!

mardi 05 janvier 2010

Le Livre des Choses Perdues, par John Connolly

Je lis rarement un livre à reculons, mais il faut bien reconnaître qu'avec ce Livre des Choses Perdues, ce fut le cas. Je ne saurais vous dire combien de fois je l'ai reposé après avoir lu seulement quelques pages, mais c'est arrivé souvent, au point que l'Homme m'a plusieurs fois demandé pourquoi je continuais à le lire. La réponse est simple, je ne pouvais pas abandonner le héros dans de telles circonstances, et il fallait que je Sache (avec un S majuscule, oui).

David est un jeune garçon de 12 ans, qui se croit bien malheureux puisque quelques mois après la mort de sa maman, son père lui a imposé une belle-mère... et un demi-frère. Décidé à fuir Londres qui subit des bombardements quotidiens (c'est la seconde guerre mondiale), le père de David emmène sa nouvelle famille dans une grande battisse de laquelle ont disparu quelques dizaines d'années plus tôt un jeune garçon de son âge et sa sœur adoptive. Entrainé dans un monde qui devrait n'être qu'imaginaire mais qui semble bien réel, David va être confronté à toutes sortes de situations plus dangereuses, plus horribles, plus macabres et plus terrifiantes les unes que les autres. Dérivées des contes qu'il aime lire ou basées sur les peurs des adultes qui l'entouraient chez lui, ce n'est qu'en affrontant ces périls qu'il pourra rentrer chez lui... et apprécier ce qu'il a, plutôt que de regretter ce qu'il a perdu ou ce qu'il n'aura jamais.

Premièrement, je dois dire que j'ai trouvé assez horrible de voir les contes de notre enfance être détournés, déformés et dénaturés de la sorte, je n'étais pas une grande fan des contes de manière générale, mais je pense que John Connolly a définitivement réussi à me guérir de Blanche-Neige ou de La Belle au Bois Dormant, que je ne pourrai jamais plus lire sans songer à cette version malsaine et dépravée.

Deuxièmement, tout cela m'a beaucoup fait penser à deux films vus ces derniers mois... Les Frères Grimm pour cette manière de pervertir la littérature enfantine classique, et Le Labyrinthe de Pan, qui entraîne lui aussi un enfant qui subit la guerre et la haine des hommes au quotidien au cœur d'un monde encore plus vicié. Sincèrement, j'ai été dégoûtée par les horreurs auxquelles est confronté David, je ne sais pas si c'est le fait d'être mère qui dérègle mes critères ou si j'aurais pu aimer ce livre à une époque, mais clairement, aujourd'hui, j'ai beau avoir un goût certain pour le fantastique, je ne peux pas adhérer à un livre comme celui-là. Le livre est sorti simultanément en octobre 2009 en édition adulte et jeunesse... l'adolescence est peut être effectivement le meilleur âge pour le lire, celui auquel on peut être confronté aux mêmes problèmes psychologiques que David (la mort d'un parent, l'impression de ne pas être compris ou aimé, la peur de la différence...). C'est aussi un âge auquel on cherche à s'affirmer et à prouver que l'on est sorti de l'enfance, et j'imagine que ces détournements de contes sont un moyen comme un autre d'y arriver!

Et pour terminer, j'ai été déroutée au début par l'écriture de John Connolly... je serais curieuse à ce propos de jeter un coup d'œil à la version originale, histoire de voir si la traduction accentue ou non le fait que John écrit principalement à destination des enfants. Les phrases sont (très) courtes, le vocabulaire est pauvre, les explications sont exhaustives... et au final, j'ai trouvé l'ensemble fatiguant à lire pour un adulte.

Merci à la team Ulike.net pour sa confiance, et n'hésitez pas à aller consulter d'autres critiques sur le site Ulike.net, je dois avouer que la mienne détonne au milieu des éloges, il en faut donc pour tous les goûts, ça se confirme! A noter enfin que ce roman a reçu le Grand prix littéraire du web du roman étranger, décerné par Les Chroniques de la Rentrée Littéraire.

Tout ceci étant dit, si vous êtes intéressé par ce bouquin, laissez-moi un p'tit mot dans les commentaires, je ferai un tirage au sort pour choisir la personne à qui je l'enverrai... je vous laisse jusqu'au 17 janvier!


jeudi 30 juillet 2009

Mr Knightley's Diary, par Amanda Grange

Bon, vu que celui de Mr Darcy (Amanda Grange également) était plutôt pas mal, je me suis lancée dans celui de Knightley, Emma étant l'un de mes romans favoris de Jane Austen. Eh bien figurez-vous que je suis relativement déçue, le Mr Knightley en question n'ayant pas grand chose à dire qui n'ait été dit dans le roman d'origine. Ce n'est pas tout cela, mais ses histoires d'intendance et de création d'un nouveau chemin dans sa propriété, on s'en fiche un peu, nous. L'important, c'est Emma :)

Et c'est là que cela se complique... à quel moment, sous la plume de Jane Austen, se rend t-il compte qu'il aime Emma? Pour ma part, j'aurais tendance à dire que c'est depuis toujours (même s'il ne la considère pas comme une épouse potentielle du fait de leurs âges respectifs) tandis que dans ce journal intime, Knightley se confie régulièrement à un de ses amis à Londres, qui finit par lui ouvrir les yeux sur le fait qu'il est amoureux d'Emma. Et qu'un homme de 40 ans ait besoin qu'on lui dise ce qu'il ressent... je trouve cela très triste. D'autant qu'il ironise largement sur le fait que Weston est trop vieux pour avoir eu besoin des services d'Emma l'entremetteuse. Doublement ironique, donc. Je ne sais pas... je n'ai pas pris le même plaisir avec ce journal qu'avec celui de Darcy. J'ai hésité avec celui du Colonel Brandon, et j'ai sans doute mal choisi ;)


dimanche 19 avril 2009

Mr Darcy's Diary, par Amanda Grange

En creusant un peu le sujet Jane Austen, outre être tombée sur un forum qui ne parle que de ses œuvres (The Inn at Lambton), et le site officiel (avec boutique!) dans la célèbre ville de Bath, j'ai aussi découvert que pas mal d'auteurs ont fait vivre les personnages de Jane Austen dans d'autres aventures, et décidé de tenter la lecture du Journal Intime de Darcy, écrit pendant que se déroule l'histoire de Pride and Prejudice...

Et franchement, j'ai trouvé cela plutôt bien écrit (le style est moins empesé que celui de Jane), et très cohérent. Bien sûr, certains dialogues entre Darcy et Elizabeth sont entièrement communs au Pride & Prejudice de Jane, si ce n'est que Darcy les écrit avec un temps de recul qui lui permet d'y insérer ses propres réflexions... tout comme nous sommes des témoins privilégiés de l'écriture de La Lettre à Elizabeth, de l'hiver qu'il passe à Londres avec un Bingley qui est inconsolable ... et de tout ce qu'il fait pour et avec sa jeune sœur Georgiana. Quel plaisir également de le voir remettre à sa place l'insupportable Caroline qui espérait bien un jour devenir la maîtresse de Pemberley!

Nous suivons donc doucement le cheminement de Darcy qui ne peut s'empêcher de plaindre, d'admirer, puis d'aimer Elizabeth, même s'il lutte vaillamment contre l'ensemble de ces sentiments... cela manque de grandes révélations (c'est logique!) mais c'est un bouquin sympa à lire, en tous les cas pour les fans de Pride and Prejudice!



(Je ne sais pas ce que vaut celui de Maya Slater, mais celui-ci avait de bons commentaires sur Amazon... d'où mon choix! D'ailleurs, je vais de ce pas y ajouter mon commentaire!)

vendredi 16 janvier 2009

Tour de Londres

Pitchoun #2 n'en a pas encore rapporté de l'école cette année, je soupçonne que ce soit en cours de réalisation ;)

couronnes faites par des enfants

lundi 18 juin 2007

L'aventure en Bottes de Sept Lieues

Emission de Jacques Pradel ce 18/06/2007 de 9h15 à 10h30. Disponible en podcast sur le site d'Europe 1.

Invité: Francis Lacassin pour son livre "L'aventure en Bottes de Sept Lieues"

Le sieur Lacassin nous invite ce matin à suivre les traces d'aventuriers plus ou moins célèbres pour lesquels le voyage est devenu un art de vivre. L'on saute d'une époque à une autre pour des anecdotes savoureuse issues des vies de ces hommes et femmes d'exception.

Au milieu d'Albert Londres, de R.L. Stevenson, de Jack London, de Joseph Kessel, du Père Huc... j'ai surtout retenu l'épopée de Alexandre Olivier Exmelin, qui s'est engagé aux 17ème siècle comme Chirurgien sur divers vaisseaux flibustiers des pirates des Caraïbes. Quelques minutes donc pour évoquer leur véritable histoire qui fait encore l'actualité cinématographique... l'on évoque l'île de la Tortue, les indiens mangeurs d'hommes, le capitaine mélomane, les indemnités pour accidents du travail (perte d'un oeil, bras, etc.), le partage du butin, la compagnie des Indes... et les exploits de ces pirates, cruels, mais braves.

ERRORE: Non riesco a connttermi a MySQL! Controllare config.php .